lundi 28 juillet 2014

Musée de Gravelotte - Musée de la guerre de 1870 et de l'annexion

Exemple de diorama vendus aux enchères et provenant du musée. 



Lorsque j'étais petit, j'allais de temps en temps (lorsqu'il était ouvert), au musée de Gravelotte.  Ce musée à l'ancienne contenait un grand nombre de dioramas de la bataille réalisés en figurines ce qui n'est pas étranger au loisir que je pratique.


Le musée a eu une histoire mouvementée : créer dès 1875, il a été détruit plusieurs fois, dont les plus récentes sont en 1944 par les américains et en 1978 par un attentat ! Il ferme ses portes en 1990 avant que ses collections soient rachetées par le conseil général de Moselle.  24 ans plus tard (!!!!) Le musée rouvre ses portes pour proposer une partie de ses collections au grand public dans un nouvel espace.

Je dois dire que ce Musée m'a beaucoup plu dans sa muséographie, dans la qualité des pièces présentées et dans les explications. Loin d'être un musée de bataille, c'est un musée qui part de la bataille pour expliquer les relations entre la France et l'Allemagne entre 1858 et 1918.

Le parcours commence dès le parking : celui-ci est relié à la nécropole Franco-Allemande et à la Halle au souvenir. Le visiteur aura donc vu les conséquences humaines de la bataille avant de passer au musée à proprement parlé.

Les collections sont très belles : Souvenirs du champs de batailles, uniformes, peintures, installations audio-visuelles. Le musée s'offre des œuvres prêtées par de nombreux musées Français et Allemands.

Charge de Rezonville  par Aimé Morot - Prêt du Musée d’Orsay
Le musée de l'armée a prêté de nombreuses pièces dont un canon à balle et un canon de campagne de 4. Les musées Allemands ne sont pas en reste. Les collections s'ouvre sur les souvenir ramassés sur le champs de bataille : Cuirasse criblée, quart percé, faisceaux d'armes fusionnées par les incendies.  Ensuite le parcours présentent les belligérants, portraits des Empereurs en tête, puis le déroulement des événements de la guerre au travers les uniformes et les peintures. La muséographie rapproche systématiquement les visions allemande et française du conflit.

Un seul regret : où sont passés les très beau diorama du musée original ?

Un musée à voir pour ceux qui passeraient par là.


Tout savoir sur le musée ici : Le Musée de la guerre de 1870 et de l'annexion


mercredi 23 juillet 2014

Coup de gueule - oui encore un !

Cette fois-ci je m'insurge contre une boite bien connue, leader de son marché de niche, j'ai appelé
Flames of war !!! (Ceux qui pensaient à GW peuvent repartir ! ).

Désolé pour la qualité et l'historicité ! Mais on n'est plus à ça près !


Tout le monde sait que cette année est le centenaire du début de la guerre de 14-18. Ceux qui ont vu un bon filon sont les fondeurs de figurines. Depuis près d'un an tout le monde nous prépare des kick starter de chars, reconditionne les gammes existante et autre. Ceci est très bien !

Dans cet ordre d'idée, Flames of war a décidé d'adapter son mécanisme de jeu à la guerre de 14-18 (enfin plutôt à 17-18, mais passons) après avoir fait le Vietnam et les guerres Israélo-Palestiniennes.
Les mécanismes sont rodés et la règles sort gratuitement dans la revue WI n°321.  Jusque là j'applaudis des deux mains !

Je regarde un peu ce qu'il va y avoir comme listes d'armée  et là surprise ! Pas de Français. Des A-llemands, des Britanniques et pas de Français (ni de Russes, de Turcs, d'Autrichiens, d'Italiens, de Grecs, de Serbes, de Roumains, de Bulgares, de Belges, de Portugais ou d'Américains pour ne citer que les principaux). Bref nous avons encore ici une vision très britanico-centrée d'un conflit majeur (mais devrais-je encore m'en étonner !).

Ce qui m'énerve le plus ce n'est pas qu'il n'y a que des anglais et des allemands. On pourrait le comprendre vu que ce n'est qu'une offre commémorative qui n'a pas obligatoirement vocation à perdurer. Préparer une nouvelle gamme de figurines ça coute cher et celle-ci ne se vendra pas à des millions d'exemplaire. Je peux donc admettre qu'on ne sorte qu'un nombre limité de nouvelles figurines. Ceci dit, rien n'empèche de faire quand même les listes d'armées française n'aurais pas couter beaucoup plus cher.

Là où ça m'énerve profondément c'est que flames of war possède dans son catalogue de quoi faire une petite armée française. Sortir un pack de fantassins français était plutôt simple : les fantassins de 1940 ressemblent fortement à ceux de 1918, surtout à l'échelle 15mm (le casque adrian, la capote...). En plus ils ont en fond de catalogue des FT-17 et des 75mm. Bref, ils n'ont aucune excuse !

Le jeu des 7 Erreurs - A gauche 1940 - A droite 1918

C'était mon billet d'humeur du mois !

mercredi 2 juillet 2014

Retour sur la LEM 2014 et sur la Démo de Bouvines

Ca y est la LEM est terminée depuis 2 semaines et j'ai enfin un peu de temps pour poster des figurines. 

La LEM s'est bien passée, j'assurais un double service  en tant que membre du club organisateur et en tant que démonstrateur.  Le cru de cette année est vraiment bon d'autant plus que Figurine et Stratégie s'était fendue de deux surprises cette année : 

  • La première est le dé Gruik, un incontournable des plateaux maintenant
  • La seconde la figurine exclusive du club, faite par ROB BAKER (Sculpteur pour Foundry - Gamme SYW et Barbares - et  pour Griping Beast)
Mon interprétation de LA Figurine du Club

Cela compense le nombre réduit de participant aux tournois de cette année. 

Pour en revenir à la Démo Bouvines, celle-ci s'est bien passée. J'ai eu l'occasion de faire plusieurs parties avec des personnes de tout horizon. Globalement les listes sont équilibrées et les règles restent simples. Par rapport à la précédente version, j'ai changé l'orientation de la table pour jouer dans la longueur et j'ai ajouter des archers du coté anglais. 
Position initiale. Une photo de JP

J'ai un peu travaillé les décors, même si je n'ai pas eu le temps de faire tout ce que j'avais prévu. Normal, le vendredi l’installation s'est terminée tard et j'ai du me lever le matin à 6h00 du matin pour finir les décors qui n'étaient pas terminés: la foret et le marais. Je voulais faire une rivière, mais j'ai du me replier sur celle du club. 

Vue du marais, de la rivière et de la foret en fond. Le tout fait à l'arrache !


J'avais également l'intention de faire des tentes pour le camps des coalisés, fait je n'ai pas reçu le colis de Mirliton à temps. Je me suis donc reposé sur les tentes d'Adrien. 
Une joute Amicale dans le camps Coalisé
Je ne sais pas si je vais ressortir cette démo cette année (faites moi signe si vous êtes intéressé ;) ) Mais je compte bien faire quelques ajouts : 
  • Le camps
  • Un compteur de points de victoires faits avec des bannières
  • Terminer les décors (rivières, champs, scénettes diverses et variées)

Voici quelques photos prises durant l'action : 
Les français prêts à en découdre

Les impériaux sont chauds-bouillants !!!

Une petite scénette bucolique.

L'objectif allemand

Le village de Bouvines

Les impériaux se déploient

La charge des sergents !

Les anglais attaquent

Le combat

Les sergents refluent !



Et sinon la Milice contre du chevalier ça donne quoi ?

La milice au contact !

L’acmé du combat
Les français craquent et laisse les Brabançons leurs couper la retraite !


 Vous trouverez d'autres photos ici :